Contact : info@overlandaventure.com

Vallée d’Arpa

La vallée d’Arpa est une région très peu visitée du Kirghizstan. Très large, piquetée de yourtes, elle ressemble à la Mongolie. Le sud de la vallée est dominée par de hautes montagnes couvertes de glaciers. Il faut traverser à gué les rivières qui s’en écoulent et qui crachent une eau noire et visqueuse pas très engageante.

Nous rejoignons à Arpa Magalie, Jules, Léa et Brice, des collègues géologues d’Aix, venus traquer les failles actives, nombreuses dans la région, et évaluer le risque sismique. Leur site d’étude est tout près d’une mine d’or et une pelleteuse est venue leur ouvrir une belle tranchée. C’est une chance car ils ont cassé la pioche dès le premier jour! Bien que la faille soit bien visible sur les photographies aériennes et apparaisse très active, elle ne s’exprime pas franchement dans la coupe où seules des déformations sont visibles mais pas de cisaillement bien marqué. On apprend ainsi qu’une faille peut être « aveugle ».

Le camp est installé à côté d’une yourte de nomades qui élèvent 300 moutons, 5 enfants (tous des garçons, ils continueront à faire des enfants jusqu’à avoir une fille), 20 chiens, un jeune faucon et une dizaine de pigeons (pour nourrir le faucon).

La vallée, située dans une ancienne zone stratégique près de la frontière chinoise, est ponctuée de vestiges de blockhaus. Et surtout plus intéressant de nombreux tumulus (vieilles tombes circulaires) dont certains semblent très anciens. Ils sont souvent concentrés sur de hautes terrasses alluviales, offrant ainsi aux défunts une vue fantastique pour l’éternité si tant est qu’ils puissent encore en profiter. On en repère un très particulier en forme de croix, c’est la première fois qu’on voit ce genre de sépulture.

On quitte les géologues par temps pluvieux en espérant qu’ils parviennent rapidement à plier bagage et à traverser les gués avant que l’eau ne soit trop haute. C’est une région dans laquelle il faut s’attendre à être bloqué quelques jours en attendant le retour du beau temps.

3 commentaires

  1. pas de nouveau problème de moteur ?
    je me suis demandé si vous n’aviez pas mis du diesel coupé d’eau
    et merci pour les failles, on sait tout à leur sujet, maintenant 🙂

    1. on s’est aussi posé la question mais non, pas d’eau dans le préfiltre… certainement une conjonction de plusieurs facteurs. On n’est plus montés très haut, du coup ça va mieux, mais il faudra résoudre le problème un jour!

  2. Encore une fois de belles photos accompagnées par des commentaires simples qui ne font comprendre ( novice dans la géologie, failles et Cie.)pas mal de choses…… Bises de Marseille , et …soyez prudents …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *